Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 11:34

Le «Lyubov Orlova« au large de l'île Petermann, dans l'Antarctique, le 17 février 2010.

 

Depuis trois semaines un paquebot abandonné dérive dans l'Atlantique nord. Le Lyubov-Orlova, du nom d'une star de cinéma des années 30, avait quitté l'île canadienne de Terre-Neuve le 23 janvier, mais le câble qui le reliait au remorqueur devant le livrer à des ferrailleurs en République dominicaine s’est rompu le lendemain, abandonnant à la mer le bateau sans occupants, infesté de rats et très dégradé par deux années passées à rouiller dans le port de Saint John.

 

Les aventures de ce paquebot de 90 mètres, construit en 1976 en Yougoslavie et pouvant accueillir 110 passagers, débutent fin 2010, lorsqu'il est placé sous séquestre dans le port canadien de Saint John. Le bateau russe, qui bat pavillon des îles Cook, est alors loué par la compagnie canadienne Cruise North Expeditions pour des croisières polaires. L'équipage de 51 membres n'avait pas été payé depuis cinq mois, et son propriétaire russe, Locso Shipping, avait contracté des dettes de plusieurs centaines de milliers de dollars, notamment à cause d'une croisière annulée pour problèmes techniques.

Un remorqueur délabré

Après avoir intéressé une société norvégienne, qui comptait le ramener en Europe, le Lyubov-Orlova est racheté en janvier 2012 par une société basée aux Caraïbes, puis revendu 275 000 dollars à un homme d'affaires iranien basé à Toronto, qui espère récupérer sa mise avec la démolition. Après un premier faux départ en 2012 – le navire fait apparemment demi-tour à cause d'un incendie à bord –, le bateau prend enfin la route de la Républicaine dominicaine le 23 janvier 2013, tiré par le Charlene-Hunt, un remorqueur américain acheminé de l'Etat de Rhode Island aux Etats-Unis via Halifax.

Dès le lendemain, le câble de remorquage lâche, et après de vains efforts pour récupérer le navire à la dérive dans des vagues de 3 mètres, les gardes-côtes canadiens donnent l'ordre au Charlene-Hunt de rentrer au port. Le fait que ce remorqueur, construit en 1962, et visiblement en mauvais état, ait eu l'autorisation de tracter le Lyubov en plein hiver dans une mer démontée fait polémique au Canada. Un blogueur canadien, cité par le Telegram, assure que le remorqueur était dans un tel état de délabrement que lors de son voyage depuis Rhode Island, les gardes-côtes canadiens ont dû pomper de l'eau accumulée dans le bateau pour le maintenir à flot, et évacuer l'équipage.

Le 30 janvier, le paquebot à la dérive est récupéré par un bateau de sauvetage de la plate-forme pétrolière Hibernia, dont il s'approche dangereusement. Le lendemain, l'épave est confiée à un remorqueur de Transport Canada, l’autorité maritime canadienne. Le câble se serait rompu, lui aussi, vingt minutes après avoir été récupéré par les gardes-côtes canadiens, laissant le bateau à l'abandon dans les eaux internationales. Depuis, tout le monde semble avoir perdu sa trace et Transport Canada dit ne plus être responsable de son sort depuis qu'il a quitté les eaux territoriales.

Une position inconnue

Contacté lundi par l’AFP, un responsable du ministère canadien des Transports, en charge du dossier, a indiqué n’avoir «aucune information» sur l’endroit où se trouve le navire. De même, le Bureau de sécurité des transports, qui enquête sur la rupture du câble, a dit ne pas savoir si des opérations sont en cours pour déterminer sa position.

L'association Robin des Bois, dans un communiqué publié jeudi, accuse le Canada de se désintéresser du sort de l'épave. «Le Canada prétend maintenant qu’il n’a plus aucune responsabilité dans le sort et l’errance du Lyubov-Orlova car il est désormais dans les eaux internationales». Pour l'association, les autorités canadiennes ont, au contraire, «une responsabilité primordiale» dans la dérive du navire battant pavillon des îles Cook.

Par Liberation

 

Repost 0
Published by courvoir - dans actualité
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 12:43

 

Ekkachai et Laksana Tiranarat l'ont emporté sur le fil sur les vainqueurs de l'an dernier et tenants du précédent record (50 heures 25 minutes et une seconde), un couple gay qui a repris son souffle seulement deux minutes avant eux.

Le garde de sécurité de 44 ans et sa femme de 33 ans, récompensés par un prix de 2.500 euros et deux bagues en diamant, n'en étaient pas à leur premier exploit.

"Ce sont les anciens champions de 2011", a commenté Sompron Naksuetrong, vice-président du musée "Ripley's Believe it or not!", qui organisait l'événement dans la station balnéaire de Pattaya, au sud de Bangkok.

Neuf couples d'amoureux s'étaient lancés mardi dans l'aventure, certains juchés sur des boites pour être à la même hauteur que leur partenaire.

Ils n'avaient pas le droit de s'asseoir et devaient s'embrasser sans s'arrêter, pas même pour aspirer un peu d'eau avec une paille, ni pour aller aux toilettes, ensemble.

Des conditions trop dures pour certains, comme un couple de septuagénaires venus célébrer leur cinquantième anniversaire de mariage, qui avait abandonné au bout d'une heure.

Et ils ne pourront peut-être pas retenter leur chance à la prochaine Saint-Valentin.

"Puisque nous avons battu le record du monde trois années de suite, à moins qu'il y ait un nouveau record à relever", établi dans un autre pays, il n'y aura pas d'édition 2014, a promis Sompron.

AFP

 

Repost 0
Published by courvoir - dans Amour
commenter cet article
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 10:22

 

Le témoignage de Sue Jonhson

Une femme raconte comment son défunt mari lui offre encore le plus beau des bouquets pour la Saint-Valentin.

Si vous voulez que votre Saint Valentinsoit réussie, tachez d’être aussi romantique que l’histoire qui suit. Sue Jonhston, une Américaine de 68 ans, raconte comment son défunt mari lui offre encore le plus beau des bouquets pour la Saint-Valentin. Les plus sceptiques reconnaîtront peut-être que l'amour peut parfois survivre à tout et même à la mort...

La Saint Valentin magnifique de Sue Jonhston 

La version britannique Huffington Postrelaie l'histoire racontée par Sue Jonhston. Elle y regrette l'amour de sa vie qui ne ratait pas une occasion comme la fête de la Saint-Valentin pou lui offrir des fleurs. "John, mon cher mari, et moi avons été mariés pendant quarante six ans. Pour chaque Saint-Valentin, il m'envoyait les plus belles fleurs accompagnées de quelques mots :'Mon amour pour toi est encore plus fort'. Quatre enfants, 46 bouquets et une vie d'amour étaient ce qu’il m’avait laissé le jour de sa mort deux plus tôt", se souvient-elle.

Arrive alors le premier 14 février qui suit la mort de son mari. "Pour ma première Saint-Valentin sans lui, dix mois après l’avoir perdu, j’ai reçu, abasourdie, un magnifique bouquet de la part de... John. Indignée, j'ai appelé le fleuriste le cœur brisé pour lui signaler qu’il avait commis une erreur", se rappelle Sue Jonhston. Ce serait une plaisanterie de bien mauvais goût si ce n’était pas en fait le plus beau des gestes romantiques les plus inattendus. "Non, madame, ce n'est pas une erreur. Avant son décès, votre mari a payé pour de nombreuses années et nous a demandé de lui assurer que vous continuerez encore à recevoir un bouquet pour les prochaines Saint-Valentin", a répondu le fleuriste. Émue, Sue Johnston est restée sans voix. "J'ai raccroché le téléphone le coeur noué avant de lire la carte ci-jointe : 'mon amour pour toi est éternel'".

L'histoire de Taylor Morris, une autre magnifique preuve d'amour

L'histoire de Taylor Morris laisse aussi penser que l'amour peut survivre à tout. Cette fois-ci, il a survécu à quatre amputations... Le 3 mai dernier, le soldat américain Taylor Morris a été victime d'une explosion lors d'une mission en Afghanistan. Gravement blessé, il a dû être amputé de ses deux bras et de ses deux jambes, mais il reste un miraculé. Danielle, sa petite amie, a décidé de rester aux côtés de celui qu'elle aime pour l'aider dans son combat. Le jeune couple est aujourd'hui marié.

Gentside

 

Repost 0
Published by courvoir - dans tendances
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 22:16

Lasagnes au boeuf., Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA

 

CRISE - La présence possible de phénylbutazone, un anti-douleur administré aux chevaux, fait craindre des risques pour la santé humaine...

Le phénylbutazone, un remède de cheval qui fait peur. Alors que l'enquête de la DGCCRF se poursuit pour identifier l'origine et le chemin parcouru par la viande de cheval découverte dans des plats au bœuf surgelés, la présence possible de phénylbutazone, un anti-douleur pour chevaux, commence à inquiéter outre-Manche où le «horsegate» a éclaté depuis plusieurs semaines.

Risques d'anémie 

Le ministre de l'Environnement britannique, Owen Paterson, a déclaré ce dimanche que la viande de cheval, si elle était contaminée par cet anti-inflammatoire, pourrait être nuisible à la santé humaine. Le ministre a même prévenu qu'il fallait s'attendre à «de mauvaises nouvelles» dans la semaine. La Food standards agency (FSA) britannique enquête actuellement sur la présence de phénylbutazone dans la viande de cheval. Cet anti-inflammatoire non-stéroïdien est en effet couramment utilisé pour soulager les douleurs squeletto-musculaires des chevaux, notamment en cas de boitement.

En France, il est interdit d'administrer du phénylbutazone aux animaux destinés à la consommation humaine. Robin Hargreaves, de la British veterinary association, a expliqué au Guardian que «beaucoup de chevaux étaient traités» avec ce médicament, qui ne devrait jamais entrer dans la chaîne alimentaire humaine. Le phénylbutazone peut provoquer de «graves réactions», parmi lesquelles des cas d'anémie asplasique, une diminution de la production de globules rouges, blancs et de plaquettes. 20minutes

 

Repost 0
Published by courvoir - dans santé
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 17:59

AFP/Filippo Monteforte

 

CITE DU VATICAN - La foudre s'abat sur le dôme de la basilique Saint-Pierre du Vatican dans la soirée du lundi 11 février, quelques heures après l'annonce de la démission du pape Benoît XVI. Ce coup de colère céleste, capturé par le photographe de l'AFP à Rome Filippo Monteforte, a de fortes chances de devenir l'image symbole de cette journée au cours de laquelle le chef de l'Eglise catholique a pris tout le monde par surprise en annonçant son départ, une première depuis 1294.

«J’ai eu un coup de chance total», raconte Filippo Monteforte. «J’ai pris cette image sur la place Saint-Pierre, en m’abritant sous les colonnes. Il faisait froid et il pleuvait à torrents. Quand l’orage a commencé, je me suis dit que la foudre allait peut-être s’abattre sur le paratonnerre de la basilique et j’ai fait le pari d’essayer de photographier cet instant précis, en utilisant un objectif de 50 mm». Il fallait tout de même un sacré concours de circonstances pour y parvenir…

«J’ai mis environ deux heures à faire cette photo», poursuit Filippo Monteforte. «Je crois qu’en tout, la foudre a frappé le sommet de la basilique trois fois. Le premier éclair a été énorme, tout s’est illuminé, mais je l’ai malheureusement raté. J’ai eu plus de chance la deuxième fois. J’ai pris deux images de la foudre qui s’abattait sur le dôme illuminé». AFP

 

Repost 0
Published by courvoir - dans actualité
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 14:02

Des femmes attendent un bus dans un nuage de pollution, le 31 janvier 2013 à New Delhi, Prakash Singh afp.com

 

Les femmes enceintes les plus exposées aux polluants des gaz d'échappement automobile et des centrales à charbon ont un risque plus élevé d'avoir un enfant dont le poids à la naissance sera trop faible, selon une vaste étude internationale publiée mercredi aux Etats-Unis. Il s'agit de la recherche la plus étendue effectuée portant sur le lien entre la pollution de l'air et le développement du foetus, précisent les auteurs, dont le Dr Tracey Woodruff, professeur de gynécologie et de science de la reproduction à l'Université de Californie à San Francisco.

Ces scientifiques ont constaté que dans les différents sites dans le monde où cette recherche a été effectuée, plus le taux de pollution était élevé, plus grand était le taux de naissances d'enfants avec un poids insuffisant. Un faible poids à la naissance --moins de 2,5 kilos-- est lié à des risques accrus de maladies et de mortalité prénatales ainsi qu'à des problèmes de santé chroniques plus tard dans la vie, relève le Dr Payam Dadvand du Centre de recherche en épidémiologie mentale (CREAL) à Barcelone en Espagne, un des principaux co-auteurs. «Ce sont en fait des niveaux de pollution de l'air auxquels nous sommes quasiment tous exposés dans le monde», relève le Dr Woodruff. «Ces particules microscopiques, qui sont en taille inférieure au dixième de l'épaisseur d'un cheveu humain, se trouvent dans l'air que nous respirons tous», ajoute-t-elle.

Enquête basée sur trois millions de naissances 

Le Dr Woodruff note que les pays qui ont des réglementations plus strictes pour limiter la pollution automobile et des centrales au charbon ont des niveaux plus faibles de ces polluants. «Aux Etats-Unis, nous avons montré pendant plusieurs décennies que les bienfaits pour la santé et le bien-être publics de la réduction de la pollution de l'air sont beaucoup plus grands que les coûts»20minutes

 

Repost 0
Published by courvoir - dans santé
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 10:56

La femme qui a vandalisé le tableau de Delacroix "La liberté guidant le peuple", joyau du Louvre-Lens, a écrit "AE911" au feutre indélébile noir, mais l'inscription semblait pouvoir être nettoyée, ont indiqué à l'AFP des sources concordantes

 

La femme qui a vandalisé le tableau de Delacroix "La liberté guidant le peuple", joyau du Louvre-Lens, a écrit "AE911" au feutre indélébile noir, mais l'inscription semblait pouvoir être nettoyée, ont indiqué à l'AFP des sources concordantes.

Cette visiteuse du musée, âgée de 28 ans et interpellée jeudi soir peu avant 18H00, n'est "pas connue des services de police", selon une source judiciaire.

La source judiciaire n'a pas voulu commenter la signification de l'inscription, en particulier un lien hypothétique avec une polémique sur les attentats du 11 septembre, tournant autour de la théorie du complot.

L'inscription AE911 renvoie sur internet vers une pétition en ligne, dans laquelle "1.768 architectes et ingénieurs diplômés authentifiés, en plus de 16.421 citoyens concernés", "exigent du Congrès américain une enquête véritablement indépendante" sur ces attentats.

"Est-ce qu?il s?agit d?une personne qui a agi sous l'emprise d?un délire quelconque ou est-ce qu?il s'agit d?une revendication quelconque ?", s?est interrogé le procureur de Béthune, Philippe Peyroux.

"Il convient", a-t-il souligné, "de rechercher quelle peut être la signification pour elle de ce type d'inscription".

"J?attends les conclusions de l?expert du ministère de la Culture", a indiqué le magistrat, qui "souhaite comme tout le monde que grâce aux épaisseurs de couche de protection, vernis ou autres produits, l'encre du marqueur n?ait pas pénétré dans la toile".

L'inscription a été faite au marqueur noir et mesure 30 centimètres de long sur six centimètres de haut, en bas à droite du tableau, selon une source proche de l'enquête.

La femme, toujours en garde à vue vendredi matin, est domiciliée dans le Pas-de-Calais.

L'enquête a été confiée à la sûreté départementale du Pas-de-Calais.Par AFP

 

Repost 0
Published by courvoir - dans actualité
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 09:02

 

Les députés britanniques se sont prononcés mardi soir en faveur du projet de loi autorisant le mariage entre personnes du même sexe, un vote crucial en attendant l'adoption définitive de cette réforme qui divise le parti conservateur, mais suscite peu de remous dans l'opinion publique

Les députés britanniques se sont prononcés mardi soir en faveur du projet de loi autorisant le mariage entre personnes du même sexe, un vote crucial en attendant l'adoption définitive de cette réforme qui divise le parti conservateur, mais suscite peu de remous dans l'opinion publique.

A l'issue d'une journée de discussions animées à la Chambre des Communes, le projet de loi a été voté par 400 députés, tandis que 175 se sont prononcés contre.

Plus de la moitié des députés conservateurs ont décidé de ne pas suivre la position du Premier ministre David Cameron, partisan de cette réforme, alors qu'aucune consigne officielle de vote n'avait été donnée.

"Il y a des opinions tranchées des deux côtés mais je suis convaincu que le vote des députés permettant aux homosexuels de se marier eux aussi est un pas en avant pour notre pays", a réagi le Premier ministre sur Twitter après le résultat du vote.

Le texte a en revanche obtenu un soutien massif de la part des libéraux-démocrates, qui participent au gouvernement de coalition, et de l'opposition travailliste. Le vice-Premier ministre "lib-dem" Nick Clegg a estimé qu'il s'agissait d'un "moment-clé pour l'égalité" et le leader du Labour, Ed Miliband, a parlé d'un "jour de fierté".

Ce vote des députés britanniques intervient alors que leurs homologues français débattent, sur fond de vives polémiques, d'un projet similaire ouvrant aussi la voie à l'adoption.

Ce passage à la Chambre des Communes (chambre basse du Parlement) est une étape décisive, même si le texte doit encore faire la navette avec la chambre des Lords avant que le Royaume-Uni ne rejoigne la dizaine de pays ayant légalisé le mariage homosexuel.

La réforme prévoit de permettre à des couples de même sexe de se marier civilement. Elle laisse aux diverses confessions la possibilité de célébrer ou non des unions homosexuelles religieuses, à l'exception de l'Eglise anglicane majoritaire dans le pays, au sein de laquelle le mariage homosexuel restera illégal.

Le ministère britannique de la Culture, chargé des questions d'égalité, espère que le projet de loi sera adopté "d'ici à la fin de l'année".

Le sujet ne faisait mardi la Une que d'un seul journal, le Daily Telegraph, signe que le mariage entre personnes de même sexe suscite peu de débats dans l'opinion.

Le texte est de fait avant tout symbolique. Les couples homosexuels peuvent en effet s'unir civilement depuis 2005 au Royaume-Uni, dans le cadre d'un partenariat civil. Ils ont aussi les mêmes droits parentaux que les couples hétérosexuels : ils peuvent adopter et recourir à la procréation médicalement assistée et à une mère porteuse, pourvu qu'elle ne soit pas rémunérée.

Les trois principaux ministres conservateurs - William Hague (Affaires étrangères), George Osborne (Finances) et Theresa May (Intérieur) - avaient tenté de rallier leurs compatriotes dans une lettre ouverte.

Mais à la Chambre des Communes, les opposants à la réforme se sont fait entendre.

L'ancien secrétaire d'Etat à la Défense conservateur, Gerald Howarth, a fustigé un "changement massif" qui "affecte profondément le coeur même" de la société.

"Ce projet de loi est mauvais, le processus de consultation a été une imposture, l'Eglise d'Angleterre est contre, cela a causé des divisions profondes et inutiles au sein du parti conservateur, il n'y a aucun mandat pour cela et cela peut entraîner de graves conséquences", a-t-il averti.

Une vingtaine de conservateurs avaient remis une lettre dimanche à Downing Street, mettant en garde M. Cameron contre "les dégâts significatifs pour le Parti conservateur en vue des élections législatives de 2015" si la loi était adoptée.Par Béatrice DEBUT | AFP

Repost 0
Published by courvoir - dans actualité
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 11:25

ABACA

Premiere.fr - ABACA

 

Le célibat lui va bien !

Alors qu'elle vient tout juste de se séparer du rugbyman Thom Evans après deux ans de romance , Kelly Brook s'affiche très en beauté. De retour au boulot, la plus pulpeuse des pin-ups britanniques a fait ce qu'elle fait le mieux : prendre la pose et jouer de ses atouts devant les photographes.

Depuis plusieurs années, la délicieuse brunette est l'ambassadrice de la marque de vêtements New Look, pour laquelle elle dessine régulièrement des collections à son image, c'est à dire féminines, sexy, colorées, directement inspirées de la mode des années 50.

Ce week-end, la bombe était à Miami pour shooter les visuels de sa collection capsule Printemps-Été 2013. Rayonnante sous le soleil de la Floride, Kelly Brook était tout sourire, ses courbes affriolantes moulées tour à tour dans une robe courte de vichy rouge, puis dans un ensemble short-brassière fleuri.

Quelque chose nous dit que ce joli coeur à prendre ne devrait pas rester seul bien longtemps !

 

Repost 0
Published by courvoir - dans people
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 11:18

KCS

Public/Public.fr - KCS

 

S

Comme chaque année avant la grande finale du Super Bowl,, tous les publicitaires sont en alerte pour réaliser le spot qui fera le plus de buzz durant cet évènement sportif suivi par des millions de téléspectateurs aux États-Unis... Et si il y en a bien un qui n'est pas passé inaperçu, même s'il a été dévoilé avant le jour J (ce soir), c'est celui du site Go Daddy.

Pour sa nouvelle publicité, le site a recruté l'une des plus filles au monde, le fantasme de tous les hommes, la sublime top israélienne Bar Refaeli. Embauchée pour embrasser un geek durant quelques secondes , l'ex de Leonardo DiCaprio a réalisé cette scène avec une aisance déconcertante, avec à la clef le buzz escompté. Malheureusement, jugé trop indécent par certaines chaînes, dont CBS, le baiser de Bar et de son geek, Jesse Heiman, va être censuré.

Au sujet de ce baiser, Bar a déclaré : "Pour moi, c'est un rêve qui est devenu réalité. J'ai dit à Jesse quand nous nous sommes embrassés qu'il embrassait très très bien. C'est marrant parce que j'avais ce rêve étrange. J'ai toujours voulu aller dans un club rempli de monde et regarder autour et choisir le mec le plus moche, que je n'aurais jamais embrassé ou à qui je n'aurais jamais porté d'attention, et l'embrasser devant tout le monde pour qu'il soit heureux."

C'est sûr, là Bar a réalisé le rêve de Jesse !  O.M. 

 


Repost 0
Published by courvoir - dans tendances
commenter cet article