Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 04:44

Toilettes

Un New-Yorkais âgé de 58 ans a récemment porté plainte contre sa copropriété. La raison ? L'homme en question, un certain Michel Pierre, a été blessé au visage, aux bras et à une jambe par l'explosion de ses toilettes, alors qu'il tentait de tirer la chasse.

 .

Curieuse mésaventure que celle qui est arrivée il y a quelques jours à Michel Pierre, informaticien américain âgé de 58 ans. Le 2 octobre dernier, cet habitant du quartier de Brooklyn, à New York, a voulu actionner la chasse d'eau de ses toilettes pour vérifier son bon fonctionnement, après une coupure d'eau dans tout l'immeuble. La cuvette des WC a alors littéralement explosé en mille morceaux, blessant l'infortuné Michel Pierre au visage, aux bras et à une jambe. Bien que peu profondes, les entailles provoquées par les éclats de faïence ont tout de même nécessité la pose de 30 points de sutures.

"Ça peut paraître idiot, mais je suis toujours terrifié"

Quelques jours après cet incident, Michel Pierre est en tout cas toujours traumatisé. "Ça peut paraître idiot, mais je suis toujours terrifié, explique l'intéressé, cité par le Daily News. Peut-être qu'un jour ça passera, mais pour l'instant je souffre toujours." Et cette souffrance n'est pas seulement physique. Michel Pierre en est en effet aujourd'hui réduit à tirer sa chasse d'eau par le biais d'une corde par peur d'une nouvelle explosion.

"Cette peur fait partie des dommages, affirme l'avocat de Michel Pierre, Sanford Rubinstein, cité par le Huffington Post. Clairement, quand on tire la chasse, on s'attend à ce que l'eau coule, pas à ce que les toilettes explosent." Ajoutant que le coût total des soins médicaux nécessités par son client n'étaient pas encore connus, Rubinstein a conclu qu'il y avait "à l'évidence un problème avec l'immeuble". 

Quatre explosions de toilettes dans le même immeuble !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gentside.com - dans histoire
commenter cet article

commentaires