Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 10:51

Fellation : pourquoi les hommes en raffolent ?

La fellation semble être le plaisir absolu des hommes sans être pour autant celui de leurs partenaires. Le docteur Gérard Leleu, médecin sexologue et thérapeute de couple, décrypte les raisons pour lesquelles les hommes raffolent de la fellation et  en redemandent toujours…

La fellation : un plaisir pas forcément partagé

Si 80% des femmes pratiquent la fellation, elles ne semblent pourtant pas toutes à l’aise avec cette pratique et 33% d’entre elles déclarent ne pas l’apprécier. Pourtant un homme sur 4 aimerait avoir plus de rapports bucco-péniens. Souvent présentée comme une pratique dégradante et avilissante pour les femmes, c’est en fait une forme d’abandon pour l’homme. La fellation est en réalité le plus grand don et le plus grand plaisir qu’une femme puisse procurer aux hommes.

La fellation : un plaisir exquis

« Grâce à la fellation les hommes connaissent un des plaisirs les plus exquis », explique le docteur Gérard Leleu. La bouche s’avère être un organe plus doux, chaud, plus capitonné et surtout bien plus précis que le vagin. Grâce à sa langue, la partenaire peut provoquer des caresses hyper précises et stimuler des zones particulièrement sensibles. Le plaisir apporté par la fellation peut aussi être accompagné de celui de la masturbation ou des caresses anales. L’homme vit une sorte d’abandon ultime aux soins de sa femme. «En revanche, pour la majorité des hommes, la fellation n’est exceptionnelle que si la femme la désire » rappelle le docteur Gérard Leleu. Cette pratique sexuelle ne doit jamais être faite avec dégout ou précipitation.

La fellation : une preuve d’amour

« Si la fellation est pour l’homme un plaisir exquis, elle est aussi une preuve d’amour », rappelle le docteur Gérard Leleu. En effet, l’homme interprète le désir de sa femme à le prendre dans sa bouche, à le faire jouir et à accepter de recevoir son sperme comme une déclaration d’amour. Mais, rassure le sexologue « ne pas aimer le gout du sperme n’est évidemment pas une preuve de désamour ».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Topsante.com - dans santé
commenter cet article

commentaires